Toyota ridiculise les versions électriques

Publicité : en vue de promouvoir les voitures hybrides, Toyota ridiculise les versions électriques

Vous avez peut-être déjà eu l’occasion de visionner la publicité diffusée par Toyota dans laquelle elle se moque des véhicules électriques. Son objectif est simple : la promotion de ses hybrides.

Lorsque j’ai visionné cette fameuse publicité de Toyota pour la première fois, je dois vous avouer que je me suis posé la question suivant : à quoi ont pensé les publicitaires de cette marque de renommée mondiale ? L’on sait tous que ce constructeur préfère les véhicules hybrides et roulant à l’hydrogène aux versions à batterie. Toutefois, on était loin de penser que cette réticence aux véhicules électriques était si profonde.

A mon avis, cette publicité peut être considérée comme de la désinformation. Elle insiste sur le fait qu’il n’y a pas assez de bornes de recharge en France. Elle avance ensuite que l’Auris hybride ne nécessite pas l’accès à ces bornes pour recharger ses batteries car cette opération se fait toute seule… en roulant.

Devrais-je relever certains points important ? La recharge des batteries de l’Auris hybride nécessite l’usage de pétrole. De plus, il est à noter que Toyota a déployé sur le marché de Grenoble un grand nombre de voitures électriques qui d’ailleurs rechargent sur des bornes qui leur sont spécialement dédiées.

Est-il sage de laisser entendre que les bornes de recharge ne sont pas opérationnelles lorsqu’on a pour objectif de garder le statut de numéro 1 des technologies automobiles liées à l’environnement. Devrais-je rappeler qu’une voiture hybride rechargeable (telle que la Toyota Prius Plug-in) ou une voiture électrique peut se recharger sur une prise de courant ordinaire ?

D’ailleurs, l’on compte pas moins de 80 000 prises de recharge éparpillées dans le « Vieux Continent », visibles sur ChargeMap.

Bref, je trouve que cette publicité n’est pas digne d’une marque aussi réputée telle que Toyota. J’avais osé espérer qu’elle prendra la peine de tirer le débat vers le haut. Je constate le contraire après avoir visionné cette vidéo. Se moquer des véhicules électriques n’était pas ce qu’il y avait à faire.

Suis-je le seul qui pense que cette publicité est choquante ? Si décide de tourner la situation en la faveur des voitures électriques en mentionnant que la France dispose de plusieurs millions de prises de courant, mais d’un autre côté, en mettant en avant ce que le pot d’échappement de l’Auris hybride émet, qu’est-ce que cela donnerait ?

Si on cherchait à mettre Toyota dans l’embarras, on aurait dit :

Alors, cette manière de se moquer des véhicules hybrides est-elle constructive ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *