Hyundai : le nouveau moteur hybride 1,6 l GDi débarque

Le groupe Hyundai Motor vient de porter à la connaissance du grand public la venue d’un nouveau moteur hybride. Dénommé Kappa, le nouveau 1,6 litre mixant essence et l’électrique équipera les prochains modèles de la firme.

Kappa, un moteur hybride prometteur :

Octobre dernier, Hyundai a porté à la connaissance du public la sortie de son prochain moteur hybride. Baptisé Kappa comme l’alphabet grec, ce moteur équipera les prochaines voitures de série de la marque. On parle surtout pour les amateurs de motorisations hybrides puisque parallèlement les autres moteurs développés auparavant vont continuer leurs services. Ainsi, ce bloc moteur essence marque le grand intérêt des Coréens sur le système hybride. Plus efficient et performant, il devra entrer sans problème dans les habitudes. Il génère une puissance de 105 chevaux avec un couple de 147 Nm. Cette motorisation essence sera relayée par un moteur électrique pour réduire la consommation. Par la même occasion, les émissions se voient baisser considérablement. La transmission automatique à 8 rapports fouettera ce petit moteur d’un litre six pour une expérience de conduite inédite.

Hyundai prône la performance :

Lancé sur le marché international, Hyundai vise tous les segments. Cependant, ce nouveau moteur se destine particulièrement pour les conducteurs de SUV. Il dégage en effet suffisamment de puissance pour porter un véhicule aussi grand que le Tecsun. Normalement, l’utilisation de ce moteur ne se réserve pas aux modèles de la marque. Pour cause, on entend parler de la marque KIA qui va en bénéficier. Le SUV de segment B de cette marque sœur de Hyundai sera équipé de moteur Kappa. Le point fort de cette motorisation reste sa taille. Petite, mais performante, elle s’adaptera à tous types de véhicules. Par ailleurs, son système de refroidissement nettement plus efficace que ce qui s’est fait auparavant lui promet une belle carrière. Les ingénieurs coréens développeurs de ce projet affirment un refroidissement efficace à 98 %. Les frictions sont réduites à un niveau optimal pour baisser la consommation. L’autre nouveauté de ce moteur serait le système d’injection. En effet, la pression a été fixée à 200 bars pour une meilleure combustion. On gagne au minimum 3 % d’économie comparé à un moteur essence classique de même cylindrée.
À l’heure du réchauffement climatique, les Coréens apportent donc leur contribution à la sauvegarde de la planète. D’ici une vingtaine d’années, lorsque le stock de pétrole seront complètement sec, on imagine que ce moteur pourra encore fier de rendre service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *