Les véhicules low-costs de Renault sont les voitures les plus économiques en France

Pour le groupe l’Argus, comparer les voitures les moins coûteuses de l’année est devenu une habitude annuelle. Cette comparaison est surtout faite sur le prix de revient kilométrique. Du côté des consommateurs, ce genre d’enquête mérite d’être consulté avant tout achat de voiture.

La Dacia Sandero 1.2 tient la première place du classement :

En France, il faut avoir, en moyenne 24.012 Euros pour pouvoir acheter une nouvelle voiture. Le prix de l’entretien, de la réparation, de l’assurance et du carburant est encore en sus, or, on oublie souvent ces « détails » qui font que le véhicule roule. On s’arrête tout simplement au prix de la voiture à l’achat, alors que le véhicule en question pourrait beaucoup faire dépenser le propriétaire lorsqu’il est utilisé. Ainsi, afin de connaître la voiture la moins coûteuse pour chaque kilomètre parcouru, le groupe l’Argus a étudié 1.500 modèles de voitures vendues en France. La grande gagnante reste celle de l’année dernière la « Dacia », la marque low-cost de Renault. Le modèle Sandero 1.2 tient la première place du classement, avec un coût défiant toute concurrence de seulement 45 centimes par kilomètre. En dernier, on trouve le 4X4 Mercedes GL 350 BlueTEC qui est le modèle qui revient le plus cher à son propriétaire, avec un coût de 4,60 euros par kilomètre, soit quasiment dix fois plus que la Dacia.

De nombreux critères pris en compte :

L’Argus a pris en compte tout un ensemble de critères qui regroupe le coût de fonctionnement et de détention d’une voiture afin d’obtenir son prix de revient kilométrique : son prix d’achat, calculé sur la base du prix catalogue en incluant le bonus ou le malus ainsi que les frais d’immatriculation, le coût de son financement, comprenant le coût du crédit ou de la location longue durée. La prime d’assurance et le taux de décote annuel font également partie de ces critères, mais aussi tout ce qui découle directement de l’utilisation : entretien, pneumatique, batterie… À ceci s’ajoute, bien évidemment, le budget en termes de carburant. Et Renault apparaît comme la moins chère du classement avec ses modèles Sandero, Logan et Duster.

Le prix de revient kilométrique se stabilise :

Dans cette enquête, l’Argus a mentionné que pour une fois, cette année, le prix de revient kilométrique de nombreux véhicules s’est stabilisé, voire en légère diminution par rapport à celui de l’année précédente. Ceci est causé par la forte baisse du prix du pétrole. Cela confirme, en outre, la théorie comme quoi il devient de plus en plus intéressant de rouler à l’essence. En revanche, les diesels restent l’option à prendre pour les grandes routières et les monospaces qui sont faits pour les automobilistes parcourant plus de 25.000 kilomètres par an, d’après toujours l’Argus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *