Vendre sa voiture sans risque : Comment être à l’abri du danger ?

En 2015, la vente de voitures d’occasion est 3 fois supérieure à celle des voitures neuves. Les 65 % des vendeurs particuliers, appréhendent pourtant les arnaques et autres problèmes lors de la vente. Il existe des méthodes simples pour éviter les arnaques.

Face à la peur de se faire braquer ou arnaquer lors du paiement, voici des conseils pratiques que vous pourriez utiliser lors de vos ventes.

Des précautions lors de l’essai 

L’essai de la voiture est une étape incontournable lorsqu’on veut vendre une voiture. Quand bien même les risques de vol sont rares, des mesures de sécurité sont de mise.

Les coordonnées des clients potentiels sont à enregistrer sur un dossier en cas de problème. Vous pouvez demander d’autres pièces telles que les permis de conduire pour vous couvrir en cas d’incidents. Se faire accompagner par un membre de votre famille ou une autre personne, passer les rendez vous dans des endroits sont aussi de bonnes attitudes.

Pensez aussi à toujours garder les clés en main pour que le client ne s’enfuie avec votre voiture.

Les moyens de paiement pour ne perdre ni d’argent ni de voiture

Après avoir fixé le prix d’entente avec le client, il faut garantir les modalités de paiement fiable.

Le chèque de banque est considéré comme étant le moyen le plus sur en terme de règlement. Mais il peut être falsifié ou dérobé. Vérifiez de suite auprès de l’agence émettrice la validité du chèque avant la signature des papiers. Non pas via le numéro sur le chèque mais sur les coordonnées de l’agence indiquées sur son site internet ou dans les pages jaunes.

Le virement bancaire est le moyen le plus sécurisé, car une fois le montant débité sur votre compte, il ne peut plus être retiré. Mais cela implique que votre Relevé d’Identité Bancaire soit à la disposition de votre client.

Pour le paiement en espèce entre particulier, les montants sont non limités, mais entre particuliers et professionnel, il est préférable d’accepter des montants inférieur à 1000 euro

Les nouveaux outils de paiement

Pour la sécurisation de la vente des voitures d’occasion,  des nouvelles sociétés œuvrant dans l’e-commerce se sont crées. Ce type de paiement peut être réclamé soit par l’acheteur soit par le vendeur. C’est la société qui prend en charge toute les transactions mais elle reçoit en retour des frais d’abonnement.

Suite à la conclusion de la vente

Barrer la carte grise avec la mention de la date et l’heure de la transaction vous protège contre les infractions commises par l’acheteur dans les années à venir

Envoyer à la préfecture le volet de certificat de cession signale que vous avez déjà vendu la voiture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *