Les démarches à suivre pour couvrir une voiture d’occasion

Dès que l’acquisition d’une automobile d’occasion, vous devez en premier lieu effectuer la souscription d’un contrat d’assurance auto. Pour ce faire, le conducteur doit informer à l’avance son assureur la date où il a effectué l’achat pour que celui-ci puisse couvrir son véhicule à partir de cet instant. Ensuite, il s’avère important de transmettre, dans les plus brefs délais, à sa compagnie la copie des papiers du véhicule (certificat de vente, certificat d’immatriculation au nom du propriétaire précédent, etc.). À titre d’information, en tant que nouveau propriétaire, vous disposez d’un mois à partir de la transaction pour inscrire à votre nom votre nouvelle voiture auprès de votre préfecture. Tout au long de cette période, vous aurez le privilège de circuler provisoirement avec l’ancienne carte grise. Il ne faut pas oublier qu’à défaut d’assurance auto, vous risquez d’être sanctionné par la loi.

Les garanties adaptées à votre véhicule d’occasion

Grâce à l’achat d’une voiture d’occasion, que ce soit chez un mandataire ou en concession, le conducteur peut effectuer des économies à part. Aussi, il peut choisir les garanties adaptées à ses véritables besoins. À vrai dire, la souscription d’une assurance auto « tous risques » est pratiquement inutile si vous avez choisi de rouler avec un véhicule seconde-main. Si ce dernier a déjà effectué un bon nombre de kilomètres, une garantie au tiers peut suffire pour le couvrir. Afin de trouver l’offre correspondant à votre profil de conducteur, vous pouvez aussi comparer toutes les prestations disponibles des compagnies d’assurance.

Pour cela, il existe sur le web des comparateurs en ligne permettant d’évaluer le prix et les garanties offertes par chaque assureur et de trouver la meilleure assurance auto. Il est à rappeler que si vous avez pris votre véhicule d’occasion auprès d’un concessionnaire, alors il bénéficie obligatoirement d’une couverture minimale. Toutefois, s’il le souhaite, l’automobiliste peut souscrire une assurance « extension de garantie ».

Les autres informations à tenir en compte concernant l’assurance auto d’une occasion

Dans la plupart des cas, le changement de véhicule permet à l’assuré de résilier son contrat sans attendre sa date d’échéance. À ce propos, la demande d’un relevé d’information à votre compagnie d’assurance est de mise. Ce document retrace l’historique de votre couverture d’assurance auto et il sera utile au moment de la souscrire d’un nouveau contrat d’une voiture d’occasion chez votre nouvelle compagnie d’assurance auto. Avant l’achat d’un véhicule seconde-main, n’hésitez surtout pas de demander au vendeur toutes les informations nécessaires liées à votre nouvelle automobile afin de faciliter son identification. Parmi ces informations, on peut citer par exemple la date de première immatriculation du véhicule, la marque, le modèle, la dénomination commerciale et bien d’autres. Lors de l’achat, il est important de préciser la date d’acquisition de l’automobile afin de la communiquer à l’assureur choisi. Celui-ci a pour mission d’enregistrer cette date pour que la couverture prenne effet dès cet instant.