Avoir une voiture a connu une grande augmentation de prix à cause de l’utilisation et des taxes

La voiture est une richesse qui dépense de la richesse. Avec la manifestation des gilets jaunes, le coût de tous les frais utiles pour l’utilisation d’une n’arrête pas de hausser. Cela depuis déjà des années, mais pas seulement à partir de cette manifestation qui fait la une des journaux. D’après les analyses, il s’agit d’une augmentation qui a un rapport avec le prix d’achat d’une voiture qu’au frais d’utilisation.

Les deux tiers du coût total sont liés à l’utilisation quotidienne

Le prix d’achat de la voiture avec la mensualité du prêt auto pour son paiement en additionnant avec le coût de la possession de la voiture n’est pas encore les 33 % du montant total dépensé pendant un mois. Même pour les simples modèles de voiture, la différence de ce prix est du fait de l’utilisation de la voiture. Cela augmente très rapidement sur le marché. En plus et pour avoir le meilleur taux de crédit vous pouvez consulter les différents comparatif credit auto présents sur le net.

Prenons l’exemple d’une Dacia Logan : un trajet de 9 000 kilomètres avec la version diesel. Le propriétaire de ce véhicule doit payer 1 000 euros pour les frais d’entretien, 640 euros de participation pour l’assurance inévitable, avec le stationnement, et les péages. Ce qui fait en moyenne 5 kilomètres a un montant d’un euro.

Il y a également les taxes qui ne sont pas à négliger. Sur ce, il y a les taxes du carburant qui sont déjà une source de grand débat pour tous actuellement. Une grande somme de 76 milliards d’euros a été gagnée par l’État en 2017 suite aux taxes payées par les utilisateurs de voitures.

Les réparations et la maintenance sont les plus chères

Non seulement pour les problèmes de taxes ni de la mensualité, mais il y a également les plus importants. Avoir une voiture n’est pas seulement la posséder dans son garage et l’admirer à chaque fois, mais il s’agit d’un engin mobile. Ceci dit, la voiture peut subir des problèmes techniques. Les points qui représentent le plus de dépense sont l’entretien et les réparations. Ces deux tâches sont les plus difficiles dans la possession d’une voiture. Chaque année, ces deux postes n’arrêtent pas de connaître d’augmentation au niveau de leur prix.

Si l’automobiliste effectue une révision de sa voiture régulièrement, entre 900 et 1 600 euros est la somme à préparer à payer par an. C’est un montant qui reconnaît une augmentation de 100 euros avec les charges mensuelles. Des grandes différences sur chaque région ont été observées sur ce point. D’après le résultat d’une étude fait par iDGarages :

Ce sont les automobilistes qui circulent partout sur Paris qui sont le plus attaqués. Ils paiement le prix le plus élevé. C’est-à-dire que leur facture peut atteindre jusqu’à 15 % de plus que les autres automobilistes des autres régions.

Aussi, les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes et de Provence-Alpes-Côte d’ Azur sont ceux qui paient le plus dans un autre point. Ce sont les personnes qui font le plus d’entretien et de réparation assez souvent de leur voiture partout dans la France. Les prix les plus bas se trouvent par contre aux Hauts-de-France. À 11 % de taux de garage seulement par rapport aux autres régions.